Je me lance en Bio

Le bio attire de plus en plus les opérateurs agroalimentaires, artisans et commerçants. Convictions de l'entrepreneur? Prise de conscience? Intérêt économique pour un marché en croissance? Diverses sont les motivations. Mais si nombreux sont les projets qui émergent chaque année, moins nombreux sont ceux qui perdurent. Afin d'aider les entrepreneurs du bio, Le Cluster Bio accompagne les porteurs de projet, individuellement ou collectivement avec son apport technique et son réseau, et les oriente vers les bons interlocuteurs pour les thématiques dont l'association n'est pas spécialiste. 
 

Je connais mon contexte et mon marché

Attention, la croissance du marché alimentaire bio (structurellement en augmentation depuis 1999, avec une accélération à partir de 2006. Il a doublé de 2007 à 2012) porte avec elle des problématiques pour les opérateurs transformateurs et distributeurs de produits bio: Règlementation, pénurie sur certaines matières premières bio etc.

 

Je connais les filières d'approvisionnement et les problématiques de mon métier en bio

Le Cluster Bio met à votre disposition sur ce site des informations spécifiques à vos filières d'approvisionnement régionales et à vos métiers dans l'onglet Bio en Rhône Alpes. Vous pourrez y trouver les points de règlementation et des informations très concrètes adaptées à vos besoins.

Pour plus d'informations, pour un point de vue plus global sur votre projet, vous pouvez prendre contact avec notre équipe qui vous accompagnera plus individuellement sur vos demandes précises. 

Je cherche des fournisseurs bio en région

Le Cluster Bio met à votre disposition un moteur de recherche sur son site afin de vous aider à localiser les fournisseurs potentiels en région. Nous organisons régulièrement des rencontres avec les réseaux spécialisés bio pour favoriser les rencontres et développer la bio de proximité. En savoir plus : Fiche rencontre magasins  

Vous pouvez aussi nous contacter pour une analyse plus précise.

Je connais les caractéristiques de mon marché

Le marché bio a des spécificités propres à ses produits et activités, Les circuits de distribution sont plus diversifiés et encore en évolution, avec une prédominance de la vente directe sur certains produits passant au leadership des grandes surfaces sur certains autres mais aussi des modèles "spécialisés" en bio à d'autres type de commerce qui n'ont qu'une gamme de produits bio. En savoir plus : Base de donnée d'acheteurs, Rencontre d'acheteurs

Nous pouvons vous orienter afin de penser votre projet et vous mettre en contact avec des opérateurs adhérents qui pourraient être interressés.

Je sais m'entourer

Un entrepreneur bien entouré met plus de chances de son côté, Bioconvergence le sait et accompagne les porteurs de projet sur des problématiques techniques et légales, informe des dernières avancées des diverses règlementations et met en contact, le cas échéant, avec les personnes les plus préparées pour vous répondre.

Des partenaires techniques pour m'accompagner en bio

Le Cluster Bio vous accompagne au niveau technique et législation bio : comprendre la règlementation bio dans ses spécificités par exemple : Il est, en effet, utile de se rapprocher de nous afin de valider la construction de vos produits et connaître exhaustivement les matières premières autorisées. De même, nous pouvons vous apporter nos connaissances techniques sur les évolutions de normes d'étiquetage etc.

D'autres partenaires techniques pour m'accompagner sur d'autres aspects

D'autres organismes "partenaires" du Cluster Bio peuvent vous apporter leur soutien sur des aspects plus "généraux" et moins liés au bio.

Nous vous mettrons directement en contact avec le bon interlocuteur selon vos besoins.

Je passe toutes les étapes : notification - certification

En effet, pour exercer une activité en bio et communiquer sur ce point, les opérateurs doivent répondre à deux obligations:

Se notifier

La notification consiste à déclarer chaque année auprès des services de l’Etat son activité bio. La première année de son engagement, l’opérateur fait la demande des formulaires de notification auprès de l’Agence Bio et les années suivantes, ces documents lui sont envoyés automatiquement.

Vous pouvez vous notifier et mettre à jour votre notification directement en ligne sur le site : notification.agencebio.org ou demander le formulaire de notification à l’Agence Bio.

Se certifier

L’opérateur bio s’engage pour le contrôle de son activité biologique auprès d’un organisme accrédité COFRAC et agréé par le Ministère de l’Agriculture et le Ministère de l’Economie et des Finances. Seuls certains distributeurs ou restaurants peuvent bénéficier d'une dispense de contrôle : consulter l'onglet métier ou nous contacter.
 

Les coûts

Le coût du contrôle est à la charge de l’opérateur et il varie suivant son activité. Ils sont très variables, en fonction de la taille de l’entreprise, du nombre de références en Bio et de l’activité. Celui-ci est généralement compris entre 250€ pour une boulangerie avec un contrat spécifique avec son minotier et peu de références à plus de 1 000€ pour une grosse entreprise de transformation. Nous vous conseillons aussi de vous rapprocher des différents organismes certificateurs afin de leur demander des devis sur votre activité en les mettant en concurrence.
 

Les organismes certificateurs en Rhône-Alpes

 

AGROCERT 05 53 20 93 04  
www.agrocert.fr/agrocert@agrocert.fr

CERTIS 02 99 60 82 82
www.certis.com.fr/certis@certis.com.fr

BUREAU ALPES CONTROLE 04 50 64 99 56
www.certification-bio.fr/certification@alpes-controles.fr

CERTISUD 05 59 02 35 52
www.certisud.fr/certisud@wanadoo.fr

BUREAU VERITAS 01 41 97 00 74
www.qualite-france.com/bio@fr.bureauveritas.com

ECOCERT France 05 62 07 34 24
www.ecocert.fr/contact@ecocert.com

CERTIPAQ BIO 02 51 05 41 32
www.certipaqbio.com/bio@certipaq.com

QUALISUD 05 58 06 15 21
www.qualisud.fr/contact@qualisud.fr

 

La Fréquence des contrôles

L’opérateur est contrôlé à une fréquence qui est fonction de son activité. En général, deux visites de contrôle sont effectuées dans l’année, dont une inopinée.

 

Le type de documents à fournir

L’opérateur, quelque soit son activité (préparation, importation, distribution), doit fournir à l’organisme certificateur :

  • la description des unités de transformation, conditionnement, stockage

  • la liste des produits à certifier ainsi que leurs formulations ou recettes

  • la liste de ses fournisseurs ainsi que leur certificat de garantie biologique en cours de validité

  • la liste des produits de nettoyage et de désinfection et des autres contaminants éventuels (exemple : produits de dératisation)

  • les documents comptables (comptabilité matière équilibre entrée/sortie)

  • les étiquetages et documents commerciaux

Je trouve des aides adaptées à mon activité

De nombreuses aides existent pour les transformateurs et distributeurs de produits bio, attribuées par le département, la région ou l'Europe, elles donnent un vrai coup de pouce lors du lancement de votre activité

L'aide à la certification bio

La région Rhône-Alpes à voté une aide à la certification pour la prise en charge des frais engagés.

CONDITIONS ET TAUX D’AIDE, POUR UNE PREMIERE CERTIFICATION - 
La subvention est attribuée aux Très Petites Entreprises (TPE : se caractérisant par moins de 10 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel ou le total bilan annuel est inférieur à 2 millions d’euros) incluant les préparateurs (dont les artisans et les restaurateurs) et les distributeurs.
Son taux est de 70% du coût HT des frais de certification au titre de deux années sur les trois premières années de la certification AB après la notification à l’Agence bio, sur présentation des copies des factures acquittées dans la limite de 800 € / an.
L’approvisionnement en produits qui seront transformés ou distribués, devra être issu majoritairement du territoire régional (taux de matières premières agricoles cultivées en région supérieur ou égal à 15%).
Les dossiers de demande de subvention devront être retirés et déposés au Cluster Bio.

Les autres aides

D'autres aides existent comme l'aide au conseil (FRAAC-IAA, Région), les aides aux investissements matériels (FEADER Europe, FRIS Région, aides des départements) et des programmes d'accompagnement (BIO'INNOV). En savoir plus : Rencontre financement

Nous contacter pour trouver les bons interlocuteurs