Filière légumes bio

Si la région est riche de productions végétales et animales en tous genres, la culture légumière y est proportionnellement moins présente. Elle est principalement concentrée dans les ceintures autour des grandes agglomérations mais la structure des exploitations, en maraîchage diversifié, avec peu de mécanisation et peu de surface sous abris, implique des coûts de production plus importants que dans d’autres régions.

La proximité de l’Espagne et de l’Italie, pays traditionnellement légumiers et de PACA, région légumière et plus structurée, semble freiner le développement de la filière légumes bio en Rhône-Alpes. 
 

Une distribution de légumes frais sous tension

La demande en légumes bio locaux est supérieure à l’offre en circuits courts et l’offre est encore peu planifiée et groupée pour répondre à la demande des grossistes et transformateurs. Les coûts de productions étant plus élevés que dans d’autres régions, nombreux sont ceux qui se tournent vers la vente directe. 

 

La vente directe omniprésente

La vente directe représente plus de 70 % des ventes de légumes frais elle s'illustre en 3 types de vente

  • à la ferme,
  • sur les marchés,
  • AMAPs et autres systèmes de paniers. 

 

Les grossistes et distributeurs spécialisés en légumes bio

La bio incontournable

38 entreprises certifiées bio sont grossistes, expéditeurs ou importateurs de légumes. Ces entreprises réalisent de l’achat-revente à différentes échelles, elles fournissent de la grande surface aux paniers de légumes pour les particuliers. En 2014, 5 nouveaux grossistes sont dénombrés, dont 3 positionnés sur la restauration hors foyer. Une dizaine d’entre eux sont spécialisés et dédiés au bio.

Des tensions sur les approvisionnements en légumes bio locaux

+70% des ventes de légumes frais bio se faisant en direct, les opérateur d'achat-revente rencontrent des tensions sur les approvisionnements et se heurtent au faible pourcentage de légumes disponibles et aux problématiques de taille d’exploitation et d’organisation / rotations de cultures.

La transformation de légumes

Une faible représentation de métiers de 1ère transformation et d'entreprises transformatrices de légumes bio.

 

23 entreprises, réparties sur l’ensemble du territoire, sont certifiées pour la transformation*, calibrage, conditionnement et expédition. En 2014, 2 nouveaux transformateurs de légumes bio ont été enregistrés (légumes industrie et transformation en soupe).


Nous faisons face ici à certaines problématiques de sous représentation d’entreprises de 1ère transformation (épluchage, lavage) qui sont souvent des métiers peu rémunérateurs.

La production bio de légumes

Rhône-Alpes est la 1ère région en nombre d’exploitations produisant des légumes bio, avec 645 exploitations mais elle se retrouve en 4ème position en surfaces cultivées en bio avec 1 193 ha dont 84 ha sous abri. Des exploitations plus petites, en effet, 70% des exploitations cultivent moins de 2ha de légumes bio.

 

Des systèmes en maraichage diversifié

Une forte diversité de légumes sur des surfaces relativement petites et éventuellement d'autres ateliers de production. Quelques céréaliers, éleveurs ou maraîchers expérimentés, cultivent des légumes de plein champ sur des surfaces plus importantes (courges, pommes de terre).

Une belle dynamique de conversion qui ne couvre pas pour autant la demande

Les surfaces de légumes conduites en bio ont plus que doublé de 2007 à 2012 au niveau régional. En Rhône-Alpes, de nombreuses installations se font directement en bio. 18 % des exploitations ont démarré le maraîchage bio depuis moins de 3 ans.


Pour aller plus loin...

Bioconvergence, association des transformateurs et distributeurs bio de Rhône-Alpes, travaille conjointement à Corabio, coordination régionale des associations de producteurs bio de Rhône-Alpes, à la structuration des filières au travers de commissions filières et à la mise en place de journées de technico-économiques sur des thématiques précises.

Bioconvergence tient aussi à jour l'observatoire de la transformation et distribution bio en rhône-alpes grâce auxquel les chiffres sont présentés et propose des journées de rencontres transversales sur des thématiques précises. N'hésitez pas à nous contacter pour nous suggérer des idées et pour participer. 

La structuration de Filière

Les associations BIOCONVERGENCE et CORABIO travaillent en concertation permanente avec leurs adhérents répartis en commissions de travail par produit ou par thème transversal. 

L'objectif de ces commissions (animées par APPUI BIO) est de conduire des réflexions et des négociations interprofessionnelles afin de mettre en cohérence les différents projets des opérateurs et établir une véritable stratégie régionale de développement intégrée dans le plan d'actions régional.

 

Des fiches filières 

Des fiches filières sont réalisées par département reprenant des chiffres précis, cartes et données,

Vous pouvez les retrouver dans la base documentaire ou les réclamer à Julie Maisonhaute, spécialiste de cette filière chez Bioconvergence.

Des journées technico-économiques

  • Légumes mars 2014
  • Voir agenda 2016

 

Rubrique documentaire

Dossier Alt.Bio Légumes
Fiche Filière Rhône
Consulter les autres départements dans la base documentaire
 
AltB-Légumes FF07-Fruits